Boursorama aborde l’avenir avec optimisme


Partie de l’information boursière en 1995, Boursorama propose aujourd’hui l’ensemble des services bancaires après un parcours sans faute. Inès Mercereau, Présidente de Boursorama, est légitime à afficher son optimisme.

Les bons résultats de Boursorama

L’activité fut d’abord étendue au courtage en ligne, puis aux produits d’épargne et enfin, par l’acquisition de CaixaBank en 2006, à la gestion de comptes bancaires. L’année 2010 fut l’année des records et profitant d’une croissance spectaculaire, l’enseigne a augmenté de 94 % le nombre total de ses usagers.

700 000 clients ciblés en 2015

Profitant d’une interview du journal 20minutes.fr, la Présidente de Boursorama, Inès Mercereau, a annoncé l’objectif ambitieux de compter 700 000 clients d’ici à l’année 2015. L’enseigne fonde ces perspectives non seulement sur son bilan positif mais aussi sur les caractéristiques du marché qu’elle a conquis. Elle s’affirme en effet comme la banque en ligne la moins chère et la plus innovante avec des produits financiers, comme le crédit immobilier qu’elle est la seule à proposer sur Internet.
La Présidente est consciente que la banque en ligne est encore une solution de complément aux agences traditionnelles, mais dans ce secteur « nous sommes la première des deuxièmes banques et cela nous convient très bien » conclut-elle.

Des prix imbattables

Le succès des banques en ligne tient en leurs tarifs extrêmement compétitifs. Cependant, les marges de manœuvres deviennent étroites. Inès Mercereau reconnaît qu’il est à présent « difficile pour Boursorama d’être encore plus transparente et compétitive sur les prix ». La plupart des enseignes en ligne proposent déjà des tarifs très attractifs. Pour se démarquer de la concurrence, reste à proposer des outils innovants et facilitant toujours plus la gestion courante des comptes par les usagers.
Axé sur les innovations technologiques, le développement de Boursorama a débouché l’année dernière sur l’offre de «money center», une fonctionnalité pour visualiser en un seul écran ses comptes bancaires en ligne. C’est encore le «CB Booster» pour gérer par Internet le plafond de sa carte bancaire.

L’avenir passe par la sécurité

Les banques en ligne voient cependant leur développement freiné par les problèmes de fraude affectant leur secteur. Les solutions techniques soutenant les produits et services en ligne doivent en permanence améliorer leur sécurité pour rassurer les usagers. Le système de carte bancaire de Boursorama a précisément été piraté en 2010. Depuis, un système d’alerte par SMS a été instauré pour les paiements supérieurs à 200 euros avant que le compte ne soit débité. La Présidente de Boursorama démontre la volonté de l’enseigne de perfectionner la sécurité, notamment par la possibilité offerte aux clients de télécharger gratuitement un logiciel informatique pour protéger leur ordinateur au moment où ils se connectent à leur banque en ligne.