La Fondation BNP Paribas toujours au côté du Festival d’Avignon


La Fondation BNP Paribas renouvelle son mécénat au programme Kadmos, une œuvre née du Festival d’Avignon. Sa signature pour deux ans l’engage à verser 90 000 euros pour favoriser la mobilité et la production de spectacles créés par les jeunes professionnels du Bassin Méditerranéen.

L’implication de la fondation pour les Voyages de Kadmos

Initié en 2010 par le Festival d’Avignon, les Voyages de Kadmos se résument en un pont jeté à travers la Méditerranée pour permettre à de jeunes artistes scéniques de la « rive sud » de se produire dans le monde.

Depuis la création de ce dispositif, 14 jeunes ont participé en 2010 aux Festivals International de Théâtre d’Istanbul et d’Avignon, ainsi qu’en 2011, aux festivals Grecs de Barcelone et d’Athènes-Epidaure. Cette année, les Voyages de Kadmos ont réuni de jeunes professionnels venus d’Afrique. Cinq ont participé au Festival International de Théâtre d’Istanbul en mai dernier et cinq autres sont attendus pour le Festival d’Avignon, du 19 au 25 juillet 2012.

Chacun de ces jeunes artistes se trouve parrainé par un artiste attaché au Festival d’Avignon comme Romeo Castelluci, Boris Charmatz, Sidi Larbi Cherkaoui, Dieudonné Niangouna ou Stanislas Nordey.

La contribution de la Fondation BNP Paribas au Festival d’Avignon

Chaque année, la Fondation BNP Paribas accompagne l’une des pièces maîtresses du Festival. Ainsi, en 2010, elle avait contribué à « Chouf Ouchouf »,  la production de Zimmermann & De Perrot avec le Groupe Acrobatique de Tanger. L’année dernière, elle était derrière la création de Wajdi Mouawad, « Des Femmes ».

Pour l’édition 2012, la fondation soutient la production de Puz/zle, du chorégraphe Sidi Larbi Cherkaoui, spectacle représenté au beau milieu de la Carrière Boulbon, du 10 au 20 juillet 2012. Avec la musique au corps et au cœur, Cherkaoui  et sa troupe évoluent aux sons de la chanteuse libanaise Fadia Tomb El-Hage, du groupe polyphonique corse A Filetta et du percussionniste japonais Kazunari Abe.

La fondation, mécène de tous les arts scéniques

La Fondation BNP Paribas accompagne depuis 23 ans les chorégraphes de danse contemporaine ainsi que les artistes des nouveaux arts du cirque. Elle est présente pour accompagner un parcours, assurer une meilleure diffusion à la création contemporaine et se charge également des questions de résidence des artistes.

Elle a notamment accompagné Sidi Larbi Cherkaoui (Compagnie Eastman), Michel Kelemenis, Sylvain Groud, Georges Momboye et Pierre Rigal (Compagnie Dernière Minute), Alonzo King (Lines Ballet), Emanuel Gat, Béatrice Massin (Compagnie Les Fêtes Galantes), Abou Lagraa (Compagnie La Baraka), Mourad Merzouki (Compagnie Käfig) et Vaclav Kunes.

Elle intervient également depuis 13 ans dans le monde du cirque contemporain, soutenant notamment les parcours de Yoann Bourgeois, CirkVOST, Aurélien Bory (Compagnie 111), le Groupe Acrobatique de Tanger, Philippe de Coen (Compagnie Feria Musica), James Thiérrée (Compagnie du Hanneton), Zimmermann & de Perrot et Antoine Rigot (Compagnie Les Colporteurs).

La fondation vient d’enrichir en 2012 ses partenariats en arts scéniques en s’associant au Festival Montpellier Danse, un des principaux événements chorégraphiques en France et en Europe.
Partenaire du Centre national de la Danse et mécène historique de la Maison de la Danse, la fondation vient de créer avec ces deux institutions, numeridanse.tv, la vidéothèque internationale de la danse en ligne.